Une fois les prunes passées à l'eau fraîche, les égoutter, les dénoyauter, et les placer dans une grande marmite.
Photo



Rassembler les ingrédients.
Photo


Verser le sucre et mélanger avec une cuillère en bois.
Laisser fondre fruits et sucre durant quelques heures...si vous êtes pressé(e) compter 3 heures minimum pour la macération, sinon Miss K nous avait conseillé de laisser macérer plutôt 12 à 24 heures au frais.



* * *


Astuce facultative  :
Pour celles et ceux qui aiment les confitures bien figées...


Pendant ce temps, casser l’œuf, verser le blanc et le jaune dans un bol (vous pourrez toujours vous faire une petit omelette ;-).
Cette fois-ci, ce qui nous intéresse, c'est la coquille.
La nettoyer, la casser en morceaux et les mettre dans un verre avec le jus de citron.
Il va se former des petites bulles car l'acidité du citron va dissoudre la coquille pour en extraire son calcium.
Photo

Laisser dissoudre la coquille durant quelques heures.
Ensuite, filtrer le jus citron-coquille avec une passoire fine.
Photo

* * *


Une fois la macération des fruits terminée, verser le jus citron-calcium dans la casserole avec les fruits et le sucre.



Bien mélanger à l'aide d'une cuillère en bois,
Photo


Démarrer la cuisson à feu doux en mélangeant continuellement jusqu'à ébullition.
Écumer à l'aide d'une passoire.
Photo



Le test de l'assiette froide
Pour savoir si la cuisson est suffisante, on peut mettre une petite cuillère brûlante de confiture sur une assiette froide, et la pencher : si la confiture coule doucement le long de l'assiette, c'est qu'elle est prête, sinon il faudra la cuire encore un peu en ne cessant de la mélanger. Le but est qu'elle ne soit pas trop top liquide, ceci étant à adapter selon le goût de chacun et chacune.




Utiliser une louche pour remplir aussitôt les pots préalablement stérilisés.
Pour cette opération, la confiture doit être encore brûlante.
Photo

Si besoin, nettoyer ensuite les bords des pots avant de les refermer et de les retourner une dizaine de minutes : cela permettra de créer un espace stérile et vide en dessous du couvercle.
Il ne reste plus qu'à les étiqueter en indiquant de préférence la date de réalisation, et de les ranger dans un placard, à l'abri de la lumière.

Acidulée vous souhaite bon appétit !

* * *


Quelques règles :

Combien de sucre pour combien de fruits ? 
En principe on met autant de sucre que de fruits, soit par exemple 1 Kg de fruits pour 1 Kg de sucre pour une bonne conservation. On peut alléger les confitures en sucre, mais il vaut mieux éviter de trop descendre en dessous de 800 gr de sucre pour 1 Kg de fruits...

Du matériel propre :
Pour éviter une mauvaise conservation de la confiture, il est impératif d'utiliser du matériel propre, et en particulier des pots de confitures et de couvercles impeccables. On peut très bien utiliser des pots de confiture de récupération (pour les couvercles, il faut mieux qu'ils soient neufs, ou en tout cas, en très bon état), mais il faudra au préalable les nettoyer, puis les stériliser en les mettant à bouillir quelques minutes (pots + couvercles), enfin, les poser sur un endroit propre pour les faire sécher à l'air libre.

Le temps de cuisson  :
Porter à ébullition, puis laisser cuire quelques minutes, tout en faisant régulièrement le test de l'assiette froide pour savoir si votre confiture fige suffisamment.

C'est dans les vieux chaudrons en cuivre qu'on fait les meilleures confitures...

A  quoi sert la coquille d’œuf ?
Autrefois, la confiture se préparait dans des chaudrons en cuivre. Pourquoi le cuivre ?
Tout d'abord parce que c'est un excellent conducteur de chaleur, mais aussi parce qu'il permet que les molécules de pectine contenus dans les fruits se lient bien entre elles.

En effet, les ions bivalents du cuivre Cu++ permettent avec leurs "petits bras musclés" de lier les molécules de pectine issues du fruit ou du sucre à confiture, ce qui forme un réseau maillé.
Pour arracher ces ions Cu++ de la surface du chaudron, on rajoutait souvent un jus de citron dans la préparation. Or, si vous faîtes cuire votre confiture dans une marmite en inox ou téfal, il n'y aura pas ces fameux ions bivalents.

Donc, nous vous proposons une astuce écologique et diététique, qui consiste à extraire des ions calcium Ca++ d'une coquille d’œuf dissoute dans du jus de citron. Ils remplacent avantageusement les ions cuivre. Vous aurez une confiture figée et enrichie en calcium, ce qui ne changera rien au goût, voire même évitera une décoloration des pigments anthocyanes des fruits rouges.

* * *

Nos suggestions :
 

 



Confiture de tomates vertes et citron
Crêpes sucrées et parfumées
cupcakes salés, courgette et féta
Fiadone : dessert Corse au citron

* * *

Et si vous nous présentiez une de vos recettes ? 

Devenez Guest star sur blog.acidulee.com

//