Rassembler tous vos ingrédients.
Photo


Un petit coup d'œil au passage sur ma salière en forme de champignon qui fait partie de ma collection de salières et poivrières.
Je le trouve mimi et plein de poésie, ce petit champignon rouge à point blanc, vous ne trouvez pas  ;-)


Photo.



Revenons à nos moutons !
Verser la farine dans une jatte, faire une fontaine, et y casser les 4 œufs.
Photo


Fouetter la farine et les œufs.
Photo


Ajouter progressivement l'eau et le lait en fouettant vigoureusement la pâte de façon à ne pas faire de grumeaux.
La pâte à crêpe doit devenir extrêmement lisse.
Photo


Ajouter une pincée de sel, le sucre, et la fleur d'oranger tout en continuant à mélanger.
Photo



Ajouter une cuillère à soupe d'huile.
Enfin, vérifier la consistance de la pâte et ajouter éventuellement encore un peu d'eau pour faire des crêpes plus fines, plus légères, et plus croustillantes.

La pâte à crêpes est prête !
Vous pouvez l'utiliser tout de suite, sans avoir à la faire reposer.
Mais vous pouvez aussi la préparer à l'avance. Il faudra alors la recouvrir d'un film plastique, et la réserver au réfrigérateur.



J'utilise une poêle à crêpe avec un revêtement antiadhérent (téfal). Cela permet de ne pas avoir à beaucoup huiler la poêle et les crêpes se retournent facilement. Généralement, j'utilise un papier absorbant imprégné d'un peu d'huile que je passe sur la poêle entre chaque crêpe.
Je retourne les crêpes à l'aide de la pointe d'un couteau (attention toutefois à ne pas abîmer le revêtement), mais, si vous êtes habile, vous pouvez les faire sauter !

Si vous n'avez pas de poêle à crêpes (ou de crêpière), on peut utiliser une poêle en fonte, et pourquoi pas utiliser cette astuce de grand mère qui consiste à huiler légèrement la poêle à l'aide d'une pomme de terre coupée en deux que l'on a piqué dans une fourchette, et qui repose dans une petit bol d'huile. Cela sera ainsi très facile de huiler la poêle entre deux crêpes !



Pour garder les crêpes au chaud, je les place sur une assiette que j'ai posée sur une casserole d'eau bouillante.
Et je recouvre la dernière par un morceau de papier d'aluminium.



Les crêpes chaudes sont maintenant prêtes à être dégustées, il ne reste plus qu'à les garnir avec les ingrédients de votre choix !


Acidulée vous souhaite bon appétit !

* * *

Astuces :

En plus des astuces que je vous ai délivrées dans la recette (le coup de la pomme de terre pour huiler la poêle, et le coup de la casserole d'eau bouillante pour garder les crêpes au chaud) je vous suggère également :
  • De jeter la première crêpe. J'ai toujours vu maman jeter la première crêpe parce que dit-elle, la première crêpe s'imbibe avec le gras, de l'odeur de la poêle, donc pas terrible-terrible, le première crêpe !
  • Comme je vous l'ai indiqué, j'ai ajouté 1/4 de l d'eau, voire un peu plus, pour obtenir des crêpes croustillantes. Mais, pour qu'elles ne soient pas trop sèche j'ai ajouté une cuillère à soupe d'huile (neutre, type tournesol).

La crêpe, une tradition Bretonne


Il existe différentes recette de pâtes à crêpes, certains y mettent de la bière, d'autres, de la farine de froment, ou de sarrasin, comme dans les crêpes Bretonnes.
Tiens, et d'ailleurs, pour rendre hommage aux petites dames bretonnes et leur délicieuses crêpes, je vous propose ce petit film de quelques minutes à voir absolument ! C'est un pur moment de poésie, à écouter avec la musique.
Et chapeau bas aux Gobelins, l'École de l'image ;-)

Video la migration Bigoudenn - Gobelins film école de l'image
Source : La migration des Bigoudenn © Gobelins École de l'image


* * *

Nos suggestions :

 

 



Confiture de prunes sauvages
Crêpes Suzette flambées au Grand Marnier
Poulet aux noix de cajou, lait de coco
Smoothie framboise pomme verte citron

* * *

Et si vous nous présentiez une de vos recettes ? 

Devenez Guest star sur blog.acidulee.com

//