Dans ma recette, je n'utilise que trois ingrédients : des œufs de cabillaud fumés que l'on peut trouver par exemple en grande surface au rayon poissonnier, un gros citron jaune non traité, et de l'huile d'arachide ou de tournesol. A mon avis, il ne faut pas utiliser une huile forte en goût comme l'huile d'olive par exemple, car cela recouvrirait et dénaturerait le véritable goût du tarama.



Coupez la poche des œufs de cabillaud en deux et récupérez les œufs à l'aide d'une cuillère.



Déposez les œufs de cabillaud dans un mixeur, et ajoutez au fur et à mesure  et en alternant, un peu d'huile, un peu de citron pressé..



La texture doit être onctueuse, et la couleur saumonée, rien à voir avec la couleur rose du tarama industriel.
Goûtez et rectifiez en rajoutant un peu plus de citron ou d'huile.



Présentez le tarama dans un ramequin, accompagné de tranches de baguette bien fraîches et croustillantes.

Acidulée vous souhaite bon appétit !

* * *

Suggestion :
Le tarama peut être dégusté en apéritif, pourquoi pas sur des toasts ou des blinis.
Vous pouvez d'ailleurs découvrir la recette des blinis proposée par notre Guest Star Nforto.
Le tarama peut aussi faire partie d'une entrée de mezzés pour se la jouer Grecque ;-)) en accompagnement de feuilles de vigne, de tzatziki, de féta, etc.

Avis :
Dans certaines recettes de tarama, on y trouve de l'ail, de la crème fraîche, ou du pain de mie. A mon sens, ce n'est franchement pas nécessaire. L'ail couvrirait ce goût si particulièrement fumé du tarama. Quant à la crème fraîche et le pain de mie, ce n'est qu'un rajout de volume à pas cher qui ne rajoute rien d’intéressant à la recette, enfin, c'est mon avis !

* * *

Nos suggestions : 

 
photo en 115 x 90 avec lien


Glace banane, chocolat et chamallows
Beignets de fleurs de courgettes
Boulettes de sardines à la Marocaine
Confiture de prunes sauvages

* * *

Et si vous nous présentiez une de vos recettes ? 

Devenez Guest star sur blog.acidulee.com

//